1.10 PEACE & LOVE: Prise en charge des blessures aiguës (e-learning)

 

 

Cours en ligne d’une durée de 8 heures dans lequel sont présentées les pratiques cliniques exemplaires issues de la recherche scientifique de pointe sur la prise en charge des blessures traumatiques de tissus mous. Cette formation synthétise et vulgarise plus de 80 revues systématiques et consensus d’experts. Elle révèle les fondements théoriques et les preuves empiriques de la pertinence et des bienfaits cliniques des modalités de guérison et de réadaptation à employer, des soins immédiats (PEACE) à la prise en charge ultérieure (LOVE). Cette formation se situe à la croisée de la théorie et de la pratique. Elle comporte près de 5 heures de capsules vidéo, un vaste éventail d’outils pédagogiques téléchargeables ainsi que 4 cas cliniques. Elle explique les meilleures raisons, les meilleurs moments et les meilleures méthodes pour déployer les modalités thérapeutiques exposées. Elle fera de vous une référence incontournable pour prendre en charge les entorses et les lésions méniscales et musculaires, que les athlètes viendront consulter pour se remettre sur pied.

 

(N.B. Aucun prérequis exigé. Formation autogérée. Un examen vérifiant l’acquisition des connaissances clôt cette formation. Compléter les 12 modules requiert environ 8 heures d’apprentissage en ligne.) 

 

 

Objectifs du cours

En se basant sur les études scientifiques les plus récentes, les participants seront amenés à atteindre les compétences suivantes :

  • déterminer pour quelles raisons, pour quels grades et quels types de pathologies, à quels moments, de quelles façons et avec quels types de patients employer des modalités qui promeuvent la protection ou plutôt l’adaptation des tissus mous;
  • mettre en relation les données probantes et les pratiques cliniques relatives à l’élévation, à l’utilisation de modalités anti-inflammatoires, à la compression, à la remise en charge ou en tension du système musculosquelettique ainsi qu’à la pratique d’activités cardiovasculaires et d’exercices de réadaptation;
  • orienter la pratique clinique des thérapeutes dans le respect du fardeau de la preuve et de leur responsabilité face à leurs choix thérapeutiques et à leurs effets tant physiologiques que psychologiques sur leur patientèle;
  • manier adéquatement les outils pour éduquer la patientèle et la protéger contre les effets néfastes de la surinvestigation médicale, de la surmédicalisation, de la surmédication et des modalités passives inutiles;
  • utiliser au quotidien les critères les plus fiables pour orienter la patientèle vers une investigation paraclinique et adapter les modalités thérapeutiques déployées en fonction des précisions diagnostiques obtenues;
  • adopter les comportements les plus propices à l’établissement d’une alliance thérapeutique forte entre les thérapeutes et leur patientèle ainsi qu’à l’adoption conjointe d’une attitude optimiste, confiante et positive dans l’évolution favorable des pathologies musculosquelettiques;
  • connaître et enseigner les bénéfices généraux et particuliers du mouvement, de l’activité physique et cardiovasculaire, des exercices de mobilité, de force et de proprioception ainsi que de la mise en charge ou en tension précoce sur la guérison des blessures musculosquelettiques, l’adaptation des tissus et la santé tant physiologique que psychologique;
  • développer et utiliser la posologie la plus appropriée pour quantifier le stress mécanique et prescrire des exercices en fonction des caractéristiques particulières ainsi que des signes et des symptômes de la patientèle; et
  • éviter adroitement les écueils de la normativité face aux prétendues «normales» statistiques fréquemment décrites et prescrites quant aux mesures d’amplitude, de force, de contrôle moteur et de proprioception.

 

Temps total d’apprentissage = 8 heures