Retourner à la liste

L'étude remet en cause l'idée que la majorité des coureurs pieds nus courent sur l'avant pied. L'article est intéressant et interpellant. Je vous laisse le lire mais ferai juste 3 commentaires. * 15m pour analyser un patron de course (dont 8m pour accélérer c'est pas assez) * L'attaque talon peut prendre une multitude de forme (j'aurais bien voulu connaître l'angle pied-sol au contact du talon... je suis convaincu que l'ensemble de ces coureurs ont des attaques "sensitives-proprioceptives" qui les amènent malgré l'attaque talon, à modérer l'impact au sol avec des comportements biomécaniques efficaces. J'aurais aussi bien voulu les comparer aux coureurs caucasiens récréatifs chaussés de leurs monstres de 3cm d'épaisseur... des coureurs qui souvent attaquent du talon avec un angle de 45 degrés sol-pied.) * J'aurais aussi aimé que les auteurs me présentent une meilleure photo pour représenter un attaqueur de talon (pas à 5 cm du sol... serait-ce par ce que les vrais photos de contact talon sont trop près de la pose mi-pied?)