Retourner à la liste

Trente-et-une femmes ayant un SFP ont été réparties aléatoirement dans un groupe de stabilisation fonctionnelle ou un groupe de traitement standard. Le programme de stabilisation (incluant du renforcement des fessiers et du tronc et des exercices de contrôle moteur) a été plus efficace afin de diminuer la douleur, améliorer la fonction, ainsi que la cinématique et la force musculaire du membre inférieur en comparaison avec le programme traditionnel comprenant des étirements et du renforcement des quadriceps.

Opinion: La littérature est plus que convaincante à ce sujet: nous devons traiter l'entièreté du quadrant inférieur (quadriceps, fessiers, tronc) afin d'être le plus efficace possible chez les patients ayant un SFP!