Retourner à la liste

Aucune corrélation n'a été trouvée entre les variables anatomiques et cinématiques et le coût métabolique du transport, et ce peu importe le niveau d'expérience des coureurs. Cependant, la symétrie anatomique était corrélée à la symétrie cinématique, et les individus les plus entraînés ont montré le plus grand niveau de symétrie cinématique pendant la course.

Opinion: Non seulement les recherches infirment-elles la relation entre les particularités anatomiques et les blessures, mais celle-ci suggère en plus que la performance n'est pas corrélée à la symétrie. En regardant des coureurs comme Haile Gebrselassie, on comprend pourquoi!