Retourner à la liste

Les chercheurs ont trouvé que le type de chaussures modifiait de façon importante la biomécanique de course chez 12 coureurs adolescents. Lorsqu'ils portaient des chaussures traditionnelles (absorbantes à talon surélevé - heavy trainers -), les athlètes atterrissaient sur le talon 69,8% du temps, peu importe la vitesse de course. Avec des souliers de type racer (flats), l'attaque du talon était observée dans moins de 35% des essais, et moins de 30% lorsque pieds nus. Les cadences de course étaient aussi significativement diminuées lorsque chaussés de traditionnelles. Les auteurs concluent que l'entraînement avec des chaussures absorbantes pourrait être nuisible aux adolescents qui en sont encore à développer une biomécanique de course efficace.

Opinion: On ne sait pas combien les biomécaniques observées en chaussures traditionnelles sont mauvaises et potentiellement dangereuses. On sait par contre que plus la chaussure grossit, plus on s’éloigne de la biomécanique pied nu et protectrice (comportement de modération d’impact efficace). L’enfance et l’adolescence étant des moments propices à l’apprentissage de biomécanique efficace et protectrice… et à l’adaptation tissulaire (solidification -à haute vitesse- de tous les tissus)… Nous recommandons avec vigueur d’éviter les chaussures traditionnelles pour cette population.