Retourner à la liste

La littérature actuelle ne permet pas de conclure à un lien avec un déficit de force musculaire. Les évidences prospectives suggèrent qu'une plus grande rotation interne au genou ainsi qu'une adduction de la hanche augmentée comparativement à des sujets contrôles pourraient jouer un rôle dans le développement du SBIT, en plaçant plus de stress de tension sur la BIT. Cependant, le manque d'études prospectives fait en sorte qu'aucune cause biomécanique claire ne peut être identifiée en lien avec le SBIT.

Opinion: La dernière phrase veut tout dire. Avez-vous souvent évalué des coureurs avec un SBIT n'ayant pas récemment modifié leur volume de course ou un autre facteur relié à l'entraînement? Pourquoi tant d'efforts à essayer d'identifier des facteurs de risque biomécaniques lorsque la cause réelle et principale semble tellement évidente?