Retourner à la liste

Boire avant d’avoir soif ? Vraiment ?

Une des phrases que l’on m’a le plus répétée dans ma vie de pseudo-coureur était que mon signal de soif était en retard sur mon état d’hydratation. Qu'il fallait boire avant, pendant et après la course. Qu'il était primordial d'être toujours bien hydraté et de tenter de remplacer toute perte de poids en buvant suffisamment. Tout ceci, avant de ressentir la soif! Ma question pour vous : l’être humain aurait-il encore une fois été si mal conçu ?

En savoir plus

Les épreuves d’endurance et l’incroyable corps humain !

Saviez-vous que les être humains se sont développés en tant que coureurs de longue distance spécialement adaptés à la course dans un climat de chaleur sèche extrême, en plein milieu de la journée, tout en buvant très peu? La perte d'eau, elle-même provoquée par la sudation, stimule la soif. Lorsque des liquides sont disponibles, l’humain peut boire assez pour satisfaire sa soif. Les coureurs devraient boire ad libitum (respectant la sensation de soif) entre 400 et 800ml par heure. Les coureurs les plus rapides et les plus lourds compétitionnant dans un environnement chaud devraient adopter la limite supérieure des recommandations.

En savoir plus

Déshydratation, performance, crampes et sodium

Saviez-vous que des niveaux plus élevés de perte de poids ou de déshydratation ne sont pas reliés à une diminution de la performance ? Que la théorie du déficit en sodium et de la déshydratation n’explique pas le développement des Crampes Musculaires associées à l’exercice (CMAE) ? Et qu’il n’y a tout simplement pas de preuve montrant que les athlètes amateurs ou professionnels qui participent à une épreuve de longue durée vont inévitablement développer un état de carence en sel ?

En savoir plus

Les dessous de la science de l’hydratation et ses conséquences

Saviez-vous que l’hyponatrémie (HIE) représente le plus grand facteur de risque pour la santé des athlètes d’endurance ? Que plus de 1600 cas d’hyponatrémie ont été rapportés dans la littérature scientifique ou documentés au triathlon d’Hawaï ? Et que l’épidémie d’hyponatrémie qui a sévi surtout en Amérique du Nord au cours des années 1990 a été causée par des facteurs incitant les personnes à risque à boire de façon excessive pendant l’exercice ?

En savoir plus

Et après, on fait quoi ?

Dr. Tim Noakes est un scientifique de renom bien connu dans la communauté pour ses publications sur le sujet de l’hydratation dans les sports d’endurance. Il est actuellement LA référence sur le sujet de l’hyponatrémie. Plusieurs coureurs le connaissent comme auteur de la bible en course à pied « Lore of Running ». Voici ses recommandations tirées de son dernier livre « Waterlogged, The Serious Problem of Overhydration in Endurance Sports ».

En savoir plus