Retourner à la liste

Coxarthrose (arthrose de la hanche)

L'arthrose localisée au niveau de la hanche se nomme la coxarthrose. L’arthrose est un processus de vieillissement normal au niveau de toutes les articulations. Les causes sont multiples, mais le facteur génétique et le traumatisme articulaire ponctuel sont les 2 facteurs les plus importants qui contribuent au développement de l’arthrose. Contrairement à la croyance populaire, la pratique de la course à pied n’augmente pas le risque de développer de l’arthrose. De plus, continuer de courir semble rendre bon nombre de coureurs arthrosiques plus confortables avec leur douleur. Continuer de bouger et stresser graduellement l’articulation atteinte semble être la meilleure façon de conserver une bonne fonction et de bien vieillir. 

En savoir plus

Syndrome de friction trochantérien (bursite trochantérienne)

La bursite trochantérienne (provoquant de la douleur sur le côté de la hanche) est une inflammation de la bourse de la hanche, une petite poche fibreuse close contenant du liquide et ayant pour but de diminuer la friction et la compression de la bandelette ilio-tibiale sur l’os trochantérien (partie dur sur le côté de votre hanche). Cette bandelette qui frotte est un gros tendon qui chemine sur toute la face latérale de la cuisse, de la taille jusqu’au genou. Lors de l’appui du pied au sol sa tension augmente puisque le bassin opposé s’affaisse légèrement. Un affaissement qui peut être exagéré si les muscles fessiers ne travaillent pas adéquatement.

En savoir plus

Lombalgie du coureur (douleur bas du dos)

La course à haute vitesse et les descentes de côtes augmentent de façon importante les mouvements en extension des vertèbres lombaires. Ces mouvements inhabituels pour certains coureurs irritent les facettes articulaires vertébrales, ces articulations qui relient les vertèbres entre elles. En plus d’avoir une douleur dans le bas du dos, des douleurs référées peuvent parfois être ressenties dans les jambes et être associées dans certains cas à des engourdissements.

En savoir plus

Tendinopathie proximale des ischio-jambiers (tendinite de la fesse)

La tendinopathie proximale de l’ischio-jambier est un problème fréquent chez la coureuse récréative. Souvent confondue par les professionnels de la santé avec les douleurs d’origine lombaire et les douleurs musculaires des muscles fessiers ou du muscle piriforme, cette blessure cause une douleur localisée sous le pli fessier. Elle est principalement reproduite avec un mouvement talon-fesse contre résistance.

En savoir plus

Tendinite du moyen fessier

La tendinopathie du moyen fessier est un problème plus souvent observé chez les coureurs de trail. Souvent confondue par les professionnels de la santé avec la bursite trochantérienne ou le syndrome de friction proximale de la bandelette, cette blessure cause une douleur localisée sur le côté de la hanche juste au-dessus de la partie dure  qu’on appelle le trochanter. Elle est principalement reproduite avec un mouvement d’écartement des jambes (l’abduction) contre résistance.

En savoir plus

Fracture de stress de la hanche

La fracture de stress de la hanche (du col fémoral) se caractérise par une douleur vive au haut de la cuisse. Une scintigraphie osseuse, suivi d’une résonance magnétique, permet d’identifier avec précision la zone atteinte. La partie inférieure est à «faible risque de complication», alors que la partie supérieure est à risque de déplacement et exige au moins le double de repos.

En savoir plus

Syndrome d'accrochage de la hanche

Le syndrome d’accrochage de la hanche se caractérise par une douleur profonde ressentie dans l’aine. Le diagnostic clinique se nomme plutôt «conflit fémoro-acétabulaire avec lésion du bourrelet acétabulaire», ce qui signifie que le petit caoutchouc (bourrelet acétabulaire) entourant l’articulation (là où  l’os de la hanche entre en contact avec celui du bassin) est un peu déchiré. Il faudra alors identifier l’irritant, cesser les activités qui causent la douleur, puis les réintroduire graduellement par une bonne quantification du stress mécanique.

En savoir plus