Retourner à la liste

 

Plusieurs études ont montré que s’entrainer moins souvent pouvait nous rendre plus à risque de développer des blessures musculo-squelettiques. La majorité des tissus répondent mieux aux petits stimuli fréquents. Plus le stimulus est fréquent, plus les processus d’adaptation sont stimulés et plus l’apprentissage de la biomécanique est facilité. En d’autres mots, il est préférable de courir plus souvent même si les sorties sont moins longues.