Retourner à la liste

L'avenir du minimalisme


 

Dans un des derniers numéros de runninginsight.com, un magazine nord-américain pour les personnes oeuvrant dans le business de la course à pied, certaines statistiques de 2012 sur les comportements relatifs au minimalisme ont été rapportées (document ci-présenté).

 

Voici quelques points clés:

 

  • 2% des coureurs n’ont jamais entendu parlé des chaussures minimalistes
  • 59% ont entendu parlé des chaussures minimalistes mais n’ont jamais essayé
  • 17% utilisent parfois des chaussures minimalistes
  • 11% utilisent habituellement ou constamment des chaussures minimalistes
  • Ces statistiques augmentent chez les coureurs plus expérimentés : 36% des coureurs qui courent souvent utilisent parfois, souvent ou constamment des chaussures minimalistes contrairement à 22% pour les coureurs courant moins fréquemment.

 

Ce qui est le plus intriguant est la réponse à la question : La première fois que vous avez essayé une chaussure minimaliste, avez vous été au magasin avec l’intention spécifique de les essayer ?

 

À ma grande surprise, une grande majorité des répondants ont dit que oui. Seulement 27% des personnes se sont donc fait proposer une chaussure minimaliste par le vendeur.

 

En conclusion, 60% des coureurs sont éveillés au concept minimaliste mais n’ont jamais essayé… parce que les détaillants ne sont pas portés à les proposer. Les raisons restent obscures et varient selon les commerçants : philosophiques, influences commerciales inconscientes, mercantiles ? La faible promotion de ce type de chaussure par le détaillant serait-il la principale raison qui expliquerait la réduction de la croissance des ventes de chaussures minimalistes? (On en vend toujours de plus en plus mais la croissance des pourcentages ralentit.) Serait-ce le jeu des compagnies qui ont réussi à nous nous faire croire que ce n'était pas bon pour la santé? Je reviens donc sur la série de billets que nous avions fait sur les détaillants. La balle est dans votre camp… À vous de la saisir.

 

Notre prochain billet : les recommandations de chaussures basées sur une approche scientifique.