Retourner à la liste

Karim El Hayani, des rêves sous les pieds

Karim El Hayani est un coureur d'origine espagnole, ambassadeur élite La Clinique Du Coureur. À 24 ans, il dispose déjà d’un palmarès à la hauteur de son potentiel, qui en impressionne plus d’un. En 2016, il obtient le record des 100km de course pieds nus en Espagne. Car si Karim se passionne pour la course de fond longue distance, tant sur route qu’en sentiers, sa capacité à courir « au naturel » en fait un personnage singulier parmi les coureurs du Québec.

 

Karim El Hayani

Crédit photo © Volkswagen SCOTT Challenge

 

L’accomplissement de soi, entre passion et ambitions sportives


Sportif depuis l’enfance, Karim pratique la course à pied pour vivre pleinement sa quête de liberté ; là où l’effort physique accompagne son cheminement intérieur. Une vraie démarche d’introspection chez un coureur qui cherche avant tout la « déconnection », pour finalement mieux apprendre à se connaître.
Consacrant une grande partie de son temps à l’entraînement et à la compétition en course à pied, cette discipline le pousse à se fixer des objectifs toujours plus ambitieux pour repousser ses propres limites.

 

Mais Karim n’est-il pas déjà un athlète hors norme ? À son actif, il compte de très belles victoires : la coupe d’Espagne de course en montagne en 2013, l’ultra-trail Javelina Jundred 100km en 2015 et la Coldwater Rumble 50km en 2017 aux États-Unis. Rien que ça !


Opportunités et obstacles à courir sans chaussure ?


« Selon moi, ce sont les athlètes qui portent des chaussures de sport qui rencontrent le plus de difficultés. »
Karim estime que la plupart des chaussures de course présentes sur le marché entravent l’apprentissage d’une technique naturelle, et peuvent occasionner un ensemble de blessures.

 

Selon lui, courir pieds nus offre l’opportunité de se connecter avec la terre et de s’adapter à une variété de terrains - cette pratique rendrait également ses pieds de plus en plus forts. Même s’il court parfois en sandales ultra-minimalistes de type « Huaraches », il lui est néanmoins inconcevable de courir avec une paire de baskets traditionnelle.

 

Karim El Hayani

Crédit photo © Oriol Batista Viñas

 

Entraînement et objectifs de la saison


Karim s’entraîne 6 jours par semaine, et profite du septième pour optimiser sa récupération. Son planning d’entraînement hebdomadaire inclut trois séances d’intervalles à haute intensité, alternées avec trois sorties longues de 2h chacune. En complément, il ajoute quelques séances de renforcement musculaire - sans oublier un peu de patinage sur glace les fins de semaine d’hiver !
Avec une telle implication physique et mentale, quasi-quotidienne, on peut imaginer que ce jeune coureur s’est taillé un physique à toute épreuve, destiné à durer et à performer. Voilà pourquoi Karim voit les choses en grand, rêvant ainsi de bientôt s’illustrer parmi les meilleurs coureurs du Canada, puis plus tard de figurer dans le top mondial.

 

Karim El Hayani participera le 9 juin prochain au 50km du Trail La Clinique Du Coureur, ainsi qu’au Mont-royal Summit Quest (MSRQ )100km le même mois. Le 9 septembre, il relèvera le défi de l’Ultra-Tail Harricana 125km, et finira sa saison par le Bromont Ultra 160km en octobre.
Durant l’été 2018, il souhaite par ailleurs accomplir un nouveau record : 100km de course pieds nus, mais au Canada cette fois-ci… à suivre.

 

Mickaël Préti