Retourner à la liste

Différence de longueur de jambes

Pourquoi un homme de 35 ans consultant un professionnel de la santé pour une douleur au dos se fait prescrire une scanographie (radiographie pour mesurer la longueur des jambes) des membres inférieurs pour une potentielle correction (talonnette)? Surtout en sachant que:

 

1) Il vit avec cette différence de longueur depuis 15 ans minimum;

 

2) La scanographie des membres inférieurs a un effet de radiation des gonades important. (Ce qui fait de ce test para-clinique un examen à prescrire le moins possible pour éviter les problèmes de santé potentiels associés à la radiation);

 

3) L'erreur de mesure des scanographies est notable (1 cm inter-évaluateur sur la lecture de l'image radiologique en plus de l'erreur de la machine elle-même) tout comme l'erreur de mesure du professionnel de la santé utilisant un gallon à mesurer (erreur de mesures de 2cm intra-évaluateur et 2,5cm inter-évaluateur);

 

4) Les différences de longueurs de jambes sont universelles. Le corps n'est jamais parfaitement symétrique;

 

5) Selon 2 revues systématiques, une écrite par un médecin et l'autre par un chiropraticien, il faut plus de 2 cm de différence pour avoir un effet néfaste et significatif sur la biomécanique, la douleur et la fonction;

 

6) Les différences de plus de 2 cm sont extrêmement rares voire même inexistantes chez le coureur si l'individu n'a pas eu une fracture importante, une chirurgie particulière ou une maladie particulière (comme la poliomyélite);

 

7) L'effet de la correction d'une longueur de jambe n'est pas bien documenté et on ne sait pas ce qu'il donne sur du long terme.

 

Donc, de grâce, professionnels(elles) de la santé, arrêtez de prescrire une talonnette à quelqu'un qui a une différence de jambe installée depuis bien longtemps, même s'il vous consulte avec un problème de douleur lombaire. Et si jamais vous l'utilisez comme outil thérapeutique et que ça fonctionne, de grâce (à nouveau!), retirez-la après quelques semaines voire quelques mois. Que penser aussi des particularités anatomiques et biomécaniques hors norme comme la pronation droite de Haile Gebrselassie, du vecteur valgus dynamique du genou et la rotation externe du pied droit de Geoffrey Mutai, de la bascule antérieure du bassin de Buzunesh Deba ou des pieds plats de monsieur "X" et les pieds creux de madame "Y"? (plus d'informations dans un cours de 3 jours qui vous donnera l'heure juste sur ces liens flous et parfois douteux...