Retourner à la liste

À quel point devons-nous être spécifiques dans la prescription de nos exercices pour les troubles musculosquelettiques ?

Les exercices de contrôle moteur mènent à une plus grande réduction de la douleur et des limitations fonctionnelles par rapport aux exercices de renforcement chez les adultes atteints de troubles musculosquelettiques à court terme, mais ces effets pourraient n'être cliniquement importants que pour les conditions non arthrosiques.

La Clinique Du Coureur et ses speakers participent activement à la recherche scientifique. De la recherche qui fait évoluer les pratiques cliniques et qui parfois change nos croyances, pour que les coureurs soient plus en santé! Simon Lafrance, physiothérapeute et étudiant au Doctorat à l’Université de Montréal, a mené une étude d’envergure avec une équipe de chercheurs internationaux, dont Blaise Dubois de La Clinique Du Coureur. L’article original “ Motor control exercises compared to strengthening exercises for upper and lower extremity musculoskeletal disorders: a systematic review with meta-analyses of randomized controlled trials” (Comparaison des exercices de renforcement aux exercices de contrôle moteur pour les problèmes musculosquelettiques des membres inférieurs et supérieurs) a été publié dans la revue de l’association américaine de physiothérapie.

Lien vers l'article https://academic.oup.com/ptj/advance-article-abstract/doi/10.1093/ptj/pzab072/6145046?redirectedFrom=fulltext

 

 

Simon Lafrance, blogueur invité

 

Quels sont les meilleurs exercices de réadaptation: contrôle moteur ou renforcement?

 

2020 fut une année difficile avec la situation du COVID-19. Nous avons cependant pu observer un essor de la pratique de sport comme le vélo, le ski de fond et la course à pied, ce qui est excellent. Cependant, une augmentation rapide du volume et de l’intensité d'activité physique peut entraîner des douleurs et des blessures si le corps humain ne dispose pas de suffisamment de temps pour s'adapter.Les physiothérapeutes prescrivent souvent des exercices aux personnes en prise avec des blessures musculosquelettiques.Pendant des années, il y a eu un débat dans la communauté de la physiothérapie pour savoir quels types d'exercices sont les meilleurs pour traiter diverses blessures telles que la douleur fémoro-patellaire ou l'arthrose du genou.Cet article de blogue discute des avantages potentiels des exercices de contrôle moteur et des exercices de renforcement basés sur les dernières recherches.

 

 

Que sont les exercices de contrôle moteur et en quoi sont-ils différents des exercices de renforcement?

 

Les exercices de contrôle moteur se concentrent sur l'activation des muscles spécifiques et/ou sur le contrôle du mouvement. Ils incluent notamment les exercices de stabilité et de proprioception. D'autre part, les exercices de renforcement se concentrent sur les déficits de force et sur le chargement progressif des tissus (par exemple les tendons).Prenons l'exemple d'un exercice de step-down. L'approche de contrôle moteur ciblerait l'activation spécifique des fessiers et le contrôle du mouvement tandis que l'approche de renforcement ajouterait une charge (poids libre), sans mettre l’emphase sur une activation musculaire spécifique. Il est important de mentionner que les exercices de contrôle moteur incluent souvent des composants de renforcement et un chargement tissulaire progressive, bien que le focus reste sur l'activation musculaire spécifique et/ou sur le contrôle du mouvement.

 

Quels sont les meilleurs?

 

Récemment, notre groupe de recherche a mené une revue systématique avec des méta-analyses comparant les exercices de contrôle moteur et de renforcement pour les blessures des membres supérieurs et inférieurs. Nous avons inclus 1 244 participants provenant de 21 essais cliniques randomisés.

Nous avons conclu que, selon des données probantes de niveau modérées, les exercices de contrôle moteur sont supérieurs aux exercices de renforcement pour réduire la douleur et les limitations fonctionnelles. Cependant, les différences entre les deux types d'exercices étaient petites, probablement non cliniquement importantes et observables uniquement à court terme (3 mois). Fait intéressant, l’efficacité des exercices de contrôle moteur semble différer selon les conditions. Nous avons constaté que les conditions non arthrosiques telles que la douleur fémoro-patellaire ou les douleurs à l'épaule (instabilité ou tendinopathie de la coiffe des rotateurs) semblent bénéficier davantage des exercices contrôle moteur que les conditions arthrosiques telles que l'arthrose du genou. Encore une fois, il n'est pas clair si la différence entre les deux types d’exercices est cliniquement importante, et ce, même pour les conditions non arthrosiques, à court terme. Des résultats comparables ont également été rapportés chez des adultes atteints de lombalgie chronique (Saragiotto et al., 2016).

 

Pour ce qui est des blessures en course à pied, nous savons déjà par des recherches antérieures que l’enseignement lié au volume d'entraînement, souvent appelé la quantification du stress mécanique ou la gestion de la charge, est une composante très importante de la réadaptation et peut dans certains cas être la seule intervention nécessaire (de Olivera Silva et al., 2020; Esculier et al., 2018). Cependant, si des exercices supplémentaires sont utilisés pendant la réadaptation, nos résultats suggèrent que les exercices de contrôle moteur pourraient être privilégiés par rapport aux exercices de renforcement pour les adultes avec des douleurs fémoro-patellaires. En revanche, on ne sait toujours pas quels types d'exercices devraient être privilégiés pour les adultes aux prises avec de l’arthrose du genou.

 

Références:

de Oliveira Silva, D., Pazzinatto, M. F., Rathleff, M. S., Holden, S., Bell, E., Azevedo, F., & Barton, C. (2020). Patient Education for Patellofemoral Pain: A Systematic Review. Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy, (0), 1-36.

Esculier, J. F., Bouyer, L. J., Dubois, B., Fremont, P., Moore, L., McFadyen, B., & Roy, J. S. (2018). Is combining gait retraining or an exercise programme with education better than education alone in treating runners with patellofemoral pain? A randomised clinical trial. Br J Sports Med, 52(10), 659-666.

Lafrance S., Ouellet P., Alaoui R., Roy J.S., Lewis J.S, Christiansen D.H., Dubois B., Langevin P., Desmeules F., 22020) Motor control exercises compared to strengthening exercises for upper and lower extremity musculoskeletal disorders: a systematic review with meta-analyses of randomized controlled trials. Physical Therapy. Accepted for publication

Saragiotto, B. T., Maher, C. G., Yamato, T. P., Costa, L. O., Costa, L. C. M., Ostelo, R. W., & Macedo, L. G. (2016). Motor control exercise for chronic non‐specific low‐back pain. Cochrane Database of Systematic Reviews, (1).

Simon Lafrance, Pht

Blogueur invité