Retourner à la liste

#1 Débat sur la prévention des blessures


Le 8 novembre dernier, un débat sur la chaussure de course s’est tenu à l’Université de Lausanne en Suisse. Une formule pour faire cheminer les idées et faire le point sur les connaissances et pratiques actuelles. Les panélistes étaient de tous les horizons et de haut niveau de connaissances ou d’expérience. 

 

Les règles du jeu : Blaise répondait à une question en 5 minutes et les panélistes, qui avaient reçu les diapositives en avance, contre argumentaient. Blaise ne connaissait pas les contre-arguments au préalable. Le public était amené à s’intégrer à la discussion. Tout cela en français.

 

Conclusion : un débat sain, franc et musclé qui fera probablement cheminer certains dogmes et idées préconçues… et ce, dans tous les camps, défenseur du minimalisme ou défenseur du maximalisme

 

 Modérateurs 

 

  • Gabriel Messmer (Président et fondateur de Evaleo santé durable)
  • Jacques Wullschlege (Journaliste sportif)

 

Les panélistes contradicteurs

 

  • Boris Gojanovic, Médecin chef du Swiss Olympic Medical Center, Haute Ecole Fédérale du Sport de Macolin
  • Eric Haefelin, Représentant Suisse pour ASICS, équipementiers de chaussures de course à pied
  • Davide Malatesta, PhD, Maître d'enseignement et de recherche à l'ISSUL, Université de Lausanne
  • Grégoire Millet, PhD, Professeur de physiologie du sport, Directeur de l'ISSUL, Université de Lausanne
  • Laurent Paonessa, Co propriétaire de New Concept Sports, conseiller et vendeur de chaussures de course à pied spécialisées

 

Question 1 de 6 : «Prévention des blessures : Quelles sont les bases de nos recommandations?»

 

Position de LCDC : 80% des blessures sont causées par une surcharge mécanique provenant d'un changement d'habitude. La meilleure manière de prévenir les blessures est la quantification du stress mécanique... adapter le corps au stress mécanique. Les chaussures et la biomécanique ne sont qu'une petite partie du Puzzle.

 

Les moments chauds

- Grégoire Millet: il vient d’où le 80%... parce que ça fait très scientifique de parler de pourcentage… mais…
- Blaise répond : c’est une opinion personnelle… pour mettre de l’avant que la quantification du stress mécanique est bien plus important dans la prévention des blessures en course à pied que la chaussure…

Mon opinion (avec du recul)

 

Nous parlions tous le même langage avec un vocabulaire différent… en fait, c’est un sujet ou tous s’entendent, à quelques mots près !

 

La semaine prochaine la question 2 de 6 : «Chaussure de course à pied : définition et état des connaissances (minimaliste vs maximaliste, valeur des technologies intégrées)»