Règlements encadrant les situations de conflit ou d’apparence de conflit d’intérêts adoptés par La Clinique Du Coureur et ses partenaires. Ces politiques visent à assurer l’objectivité et la rigueur scientifique, de même que l’indépendance commerciale; valeurs pivots de l’entreprise. La convention prend effet le 1er janvier 2018.

 

 

 

 

A. Les actionnaires et dirigeants

                        

  •   Ne doivent bénéficier d’aucun avantage, sous forme de rémunération, service ou produit relatifs à la course à pied provenant d’une entreprise. Ceci englobe, à titre d’exemples et non exclusivement, les chaussures, le matériel médical ou sportif, les vêtements et les produits alimentaires.

 

  •   Ne peuvent participer à des évaluations de produits que si leur nom n’est à aucun moment associé à une marque et qu’ils conservent, par conséquent, leur autorité et indépendance commerciale.

 

  •   Ne doivent pas recevoir de matériel sous la forme de commandite ou autre association à une entreprise en vue d’un bénéfice publicitaire. Il est préférable, pour éviter toute apparence de conflit d’intérêts et afficher une indépendance totale envers les marques, d’acquitter ses frais de matériel.

 

 

B. Les enseignants et employés de La Clinique Du Coureur

 

  •   Ne doivent bénéficier d’aucun avantage, sous forme de rémunération, service ou produit relatifs à la course à pied provenant d’une entreprise. Ceci englobe, à titre d’exemples et non exclusivement, les chaussures, le matériel médical ou sportif, les vêtements et les produits alimentaires.

 

  •   Peuvent faire l’évaluation de produits relatifs à la course à pied, sur diverses plateformes (magazines, médias numériques, télévision, etc.), et ce, à des fins d’analyse. Ils s’engagent toutefois à maintenir leur autorité et indépendance commerciale en respectant l’éthique suivante :
  1. la critique doit être aiguisée et s’articuler sur des connaissances scientifiques,
  2. l’affiliation doit être claire et faite au nom de La Clinique Du Coureur. Un individu ne peut pas se dissocier de La Clinique Du Coureur en produisant, par exemple, un avis personnel.
  3. l’auteur ne peut avoir de biais commercial relatif au produit et il doit en faire la mention à chacune des publications, et ce, peu importe le média de communication (Exemple de formulation : «Blaise Dubois et La Clinique Du Coureur n’ont aucun biais commercial relatif à la chaussure.»). À noter que le produit peut être prêté ou vendu au prix de production.
  4. l’enseignant ayant déjà été associé à une marque, avant d’être partenaire de La Clinique Du Coureur, ne pourra pas poursuivre l’évaluation de ces produits.

 

 

C. Les ambassadeurs, Experts, Certifiés+ et Certifés de La Clinique Du Coureur

 

  • Bénéficient d’une totale liberté quant à leurs opinions et actes, de même que leur entière responsabilité. Des avantages rémunérés ou non monétaires peuvent être reçus, à tout moment, dès lors que le professionnel ou le coureur y consent à titre personnel. Aucune affiliation suggérée ou directe à La Clinique Du Coureur ne doit sembler appuyer la promotion d’un produit ou l’expertise qui sous-tend sa représentation publicitaire. Par conséquent, le titre accrédité (Expert, Certifié+, Certifié et ambassadeur) ne peut servir d’argument d’autorité pour commenter ou recommander un produit. Catégorie qui englobe, à titre d’exemples et non exclusivement, les chaussures, le matériel médical ou sportif, les vêtements et les produits alimentaires.

 

 

Blaise DuboisPrésident La Clinique Du Coureur

Jean-François EsculierVice-Président La Clinique Du Coureur